Itinéraire

Bibi & Nounoune World Tour 2009: Rêv’Olution

La carte

Téléchargez la carte ici: (itineraire.jpg / 3,1Mo)

Les étapes dans les grandes lignes

Premier pays visité: l’INDE (uniquement le Nord)    (durée: 7 semaines)

  • Dehli (2-3 jours)

A voir absolument: le Red Fort, monument marquant l’apogée de la puissance moghole; la grande mosquée Jama Masjid, dont la cour peut accueillir jusqu’à 25 000 personnes; le tombeau de Humayun, second empereur moghol; le Gandhi Smriti, hommage au Père de la nation indienne érigé à l’endroit même où celui ci fut assassiné; le Crafts Museum; le temple Bahaï du Lotus.
Et si l’on a encore le temps, on pourra se rendre au zoo et à l’étonnant Musée des toilettes…

  • petite escapade (train et bus) dans le Punjab, pays des Sikhs (durée: 6 jours)

Visite de Chandigarh, ville résolument moderne, marquée par l’architecture visionnaire de Le Corbusier, couronnée “ville la plus verte et la plus propre du pays”.
A voir: les œuvres de Le Corbusier (cour suprême, secrétariat et assemblée législative) et le jardin extraordinaire Nek Chand Fantasy Rock Garden de Chandigarh, peuplé d’habitants étranges entièrement constitué de matériaux de récupération.
A environ 1 heure de la ville se trouvent les Jardins de Pinjore, qui datent du XVIIème siècle et sont établis sur 7 niveaux.
Visite de la ville d’Amritsar¸ cœur du sikhisme. Le principal intérêt de cette ville est le Temple d’Or, sanctuaire le plus sacré des Sikhs.
La curiosité de la région consiste en la cérémonie de fermeture de la frontière Inde-Pakistan, qui a lieu chaque jour avant le coucher du soleil.

  • les merveilles du Rajasthan (durée: 3-4 semaines);   (transports en commun, ou location d’une voiture avec chauffeur)

On commence par une petite incursion dans la région voisine de l’Uttar Pradesh pour aller admirer le majestueux Taj Mahal dans la ville d’Agra. Le fort d’Agra est une autre des visites recommandées de la ville.
Puis c’est le début d’un long périple dans un état qui exprime à lui tout seul la splendeur d’une Inde rêvée, avec Jaïpur ‘la capitale rose’, Jodhpur ‘la ville bleue’, Jaïsalmer et son imposante citadelle dorée surgie du désert, Udaïpur et son palais de contes de fées sur le lac, Bundi et son palais gardé par les singes et les chauves souris.
Beaucoup d’aventures en perspective, dont notamment un safari à dos de chameau dans le désert du Thar, des excursions dans des villages de potiers et tisserands de tapis, etc…

  • revivre le ‘Livre de la jungle’ au Madhya Pradesh et Chhattisgarh (durée estimée: 1 semaine)

Nous commencerons par la visite de la ville de Jhansi et de son fort. Nous aurons peut être la chance d’y être pour le festival de Jhansi qui débute fin février et qui consiste en une succession de concerts, et de manifestations artistiques. Puis nous poursuivrons notre route vers l’Est, avec la visite des palais cachés d’Orchha, et des mythiques sculptures érotiques des temples de Khajuraho, avant de traquer le tigre à dos d’éléphant dans le parc national de Panna.

  • l’Uttar Pradesh, pays de la vache et du Gange, fleuve sacré de l’hindouisme. (durée: 6 jours)

Trajet en train de Satna à Allahabad, pour ensuite arriver dans la ville la plus sacrée de l’Inde, Varanasi (anciennement Bénarès), célèbre dans le monde entier pour ses ghats bordant le Gange, où les pèlerins viennent laver leurs péchés ou procéder à la crémation de leurs proches.
Notre périple en Inde du Nord prendra fin à Varanasi; de là nous montrons vers le Népal via le poste frontière de Sunauli.

Deuxième étape : le NEPAL et Lhassa au TIBET (durée: 2 semaines)

Cette partie du périple n’est pas encore bien détaillée; nous ne disposons pas de beaucoup de temps, et les formalités d’entrer au Tibet peuvent s’avérer compliquées.

Nous entrerons certainement au Népal par le poste frontière de Bhairava situé au nord de Varanasi. De là deux options s’offrent à nous :

-  poursuivre notre route plein nord vers la ville de Pokhara, très fréquentée par les touristes, car c’est le point de départ pour les treks dans le parc des Annapurnas. Plusieurs itinéraires sont possibles selon le temps disponible.
- aller directement vers Katmandou pour y préparer le pélerinage de Bibi à Lhassa. En effet, s’il y a un lieu que Bibi rêve de découvrir depuis de longues années, c’est bien le palais du Potala, ancienne demeure du Dalaï Lama. J’avoue avoir un peu peur d’être déçue car j’ai entendu dire que la ville de Lhassa est désormais une ville chinoise comme les autres, mais je ne peux pas ignorer le fait que la visite du Potala, monument inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco et jadis véritable symbole de la puissance du peuple tibétain doit tout de même valoir le détour.
De plus les 948 km qui séparent Katmandou de Lhassa et qui forment aujourd’hui l’Autoroute de l’Amitié offrent parait-il au voyageur une petite semaine durant un superbe aperçu du pays des neiges : sommets enneigés, villes millénaires et monastères magiques, tout est à portée de main.

Nous n’oublierons pas non plus d’accorder un peu de temps à la visite des innombrables temples, palais, pagodes et statues qui emplissent le centre de Katmandou, et plus précisément le quartier mythique de Durban Square, ancien fief des beatniks.
C’est également dans la vallée de Katmandou que se trouve l’essentiel des richesses artistiques du Népal et plusieurs jours ne sont pas de trop pour visiter les nombreux sanctuaires bouddhiques, dont la plupart sont classés au Patrimoine mondial de l’Unesco. (Patan, Bhaktapur…)

Notre séjour près du toit du monde n’aura certes rien à voir avec les expéditions extraordinaires d’Alexandra David Neel au début du XXème siècle (voir ses récits), mais nécessitera tout de même quelques efforts de notre part….(acclimatation à l’altitude et au froid, nourriture particulière.)

Retour prévu pour le 20-21 avril à Katmandou d’où nous nous envolerons pour un vol splendide au-dessus de l’Himalaya.
Passage éclair à Delhi avant de reprendre l’avion à destination de Bangkok.

Troisième étape : la péninsule indochinoise (THAILANDE, LAOS, VIETNAM et CAMBODGE) (durée: 8 semaines)

THAILANDE
Contrairement à ce que font la majorité des touristes fraîchement arrivés d’Europe, nous n’irons pas parfaire notre bronzage sur les plages de rêve des îles du sud de la Thaïlande (on préfère réserver ce type d’activité à Bali et Papeete). Au contraire, après les quelques jours réglementaires pour découvrir les nombreuses richesses de Bangkok, c’est vers le Nord du pays que nous nous dirigerons.
Le quartier de Ko Ratanakosin à Bangkok est au bouddhisme thaï ce que le Vatican est au christianisme. C’est donc par là que nous débuterons nos visites, avec le temple du bouddha d’émeraude (Wat Phra Kaew) et lWat Pho, le plus vieux et le plus vaste des temples de Bangkok, dont l’origine remonte au XVIème siècle.

Ensuite direction plein nord, avec une première escale aux temples d’Ayuthaya, classés au Patrimoine mondial de l’Unesco, puis on poursuit notre route vers la ville de Sukhotai, capitale du premier empire indépendant de Siam.
Les vallées du Nord de la Thaïlande seront l’endroit idéal pour partir à la rencontre des tribus vivant dans les collines, parmi les plus connues figurent les Hmong et les Karen.
La ville de Chiang Mai, considérée comme trésor national par les Thailandais, regroupe à elle seule plus de 300 temples, remarquables pour leurs sculptures sur bois, et leurs peintures murales très colorées. D’autres activités populaires de la région sont les ballades à dos d’éléphant, et les massages traditionnels thaï.

A priori nous n’avons pas prévu de faire un tour au Myanmar (Birmanie), mais tous les globetrotters qui y on tmis les pieds en sont revenus ravis, donc selon les possibilités nous pourrons peut être organiser un court séjour à destination des célèbres 4000 temples de Bagan.

Incursion en Birmanie ou pas, notre périple se poursuivra en direction de l’Est, et du Mekong, à travers les paysages de rizières d’une Thaïlande peu fréquentée par les touristes.

LAOS
Nous entrerons au Laos par le poste frontière de Nong Khai qui se situe à une vingtaine de km de la capitale laotienne Vientiane, où nous poursuivrons les visites de temples. Tout comme pour la Thaïlande, c’est d’abord vers le nord que nos pas nous dirigerons. Première étape : Vang Vieng, où les activités sportives ne manquent pas, et offriront une bonne alternative aux visites de temples et musées. Nous pourrons y explorer des caves, ou tout simplement partir à la découverte des peuples des collines, sans oublier la principale attraction de la ville: le ‘tubing’, qui consiste à descendre la rivière Nam Song sur une grosse chambre à air.

Plus au nord, nous atteindrons ensuite la province de Luang Prabang, véritable miracle pour le photographe amateur qui peut s’entraîner des heures durant à tirer le portrait des jeunes moines en robe orange. La ville de Luang Prabang, site protégé par l’Unesco propose des sorties pour tous les goûts: visite de l’ancien palais royal, des temples, des marchés d’artisanat ou de médecine traditionnelle, il est fort probable que nous y restions plusieurs jours sans nous en lasser, d’autant que la région est particulièrement propice aux balades en vélo, ou sur le fleuve Mékong.

Une excursion intéressante consiste à prendre une embarcation peu rapide et se laisser glisser deux jours durant au fil du Mékong jusqu’à la ville de Huay Xai qui abrite une réserve de gibbons que l’on peut observer depuis des plate-formes installées dans les arbres.
Nous retraverserons alors le Laos en direction du pays suivant, le Vietnam; nous pourrons peut être faire un détour vers la région de Luang Nam Tha, où se trouve le fameux parc national de Nam Ha, premier des éco-parcs établi par le gouvernement laotien en 1993. Là bas, il est possible de rencontrer pas moins de 37 espèces de gros mammifères (y compris des éléphants, des tigres  et des léopards), tout en préservant la nature et les villages alentours; une occasion de tourisme vert à ne pas manquer !

VIETNAM
Nous commencerons par le Nord du pays, Du poste frontière de la célèbre dien Bien Phu, nous pourrons rejoindre facilement la station d’altitude de Sapa, à partir de laquelle on peut se lancer à la conquête du Fansipan, qui domine le pays à 3143m. Toute la région est connue pour ses nombreux marchés montagnards, très fréquentés par les tribus Hmong.

De là nous redescendrons le long du fleuve rouge vers la capitale Hanoï, où les visites traditionnelles de temples, marchés et musées nous attendront. La région de la capitale vietnamienne est également célèbre pour son artisanat (plusieurs villages ont leur propre spécialité) et ses spectacles de marionettes.

C’est ensuite que nous pénètrerons dans la tête du dragon que forme le Vietnam, et c’est à partir de là que toute la magie vietnamienne opérera.
Inutile de vous détailler ici les paysages qui nous attendent dans la mythique Baie d’Halong, j’espère que les photos seront réussies et parleront d’elles mêmes ! La magie du nord est du Vietnam pourra perdurer quelques jours de plus sur la petite île de Cat Ba et son parc national, véritable sanctuaire pour une trentaine d’espèces de singes.

C’est alors que nous entamerons la longue descente en train le long de la côte vietnamienne, qui garde encore les marques de la guerre contre les Etats Unis. Notre premier arrêt sera la ville de Hué, un des centres culturels et religieux du pays, qui a longtemps servi de capitale. Aujourd’hui ce sont surtout la citadelle et les tombeaux des empereurs qui attirent les visiteurs. Pour les passionnés de la guerre du vietnam des tours sont organisés en zone démilitarisée; pour les autres, une croisière sur le paisible fleuve Song Huong s’impose. Puis nous profiterons de l’architecture de la vieille ville de Hoi An et de l’artisanat des villages voisins. Nous traverserons ensuite la ‘zone de jeu’ du Vietnam, avec ses full moon parties et ses spots de plongée sous marine, avant de rejoindre la dynamique Saïgon (Ho Chi Minh City), rendue tristement populaire par la guerre du Vietnam, et plus récemment pour ses belles plages.
Notre séjour au Vietnam s’achèvera dans un autre paysage de carte postale : le Delta du Mékong, où les paysans passent leurs journées dans les rizières en compagnie de leurs buffles.

CAMBODGE
C’est par là que nous terminerons notre périple dans la péninsule indochinoise. Passage obligé à Phnom Penh, ville de contrastes dans laquelle les moines déambulent calmement, mais qui renferme également toute l’horreur du régime mis en place par Pol Pot. L’autre ‘incontournable’ du pays est bien sûr la visite des temples d’Angkor, à Siem Reap.
Si nous ne nous égarons pas trop au cours de nos pérégrinations, nous aurons peut être encore le temps de découvrir la jungle du nord ouest du pays, et l’élégante ville coloniale française de Battambang.

(Escale de 2 jours à Hong Kong)
Quatrième étape : INDONESIE (5 semaines et demi)

Nous atterrirons à Bali, et profiterons de ce petit paradis tropical avant de rejoindre la grande île de Java. Notre road trip débutera dans le paysage volcanique du Gunung Bromo, et nous mènera (tout droit) jusqu’à Yogyakarta, ville cosmopolite par excellence, et principal centre culturel et politique du pays. De là nous sommes à un saut de 2 des plus beaux sites religieux d’Asie du Sud Est, j’ai nommé : le complexe de temples hindus Prambanan, et le non moins célèbre temple buddhiste de Borobudur.
Toujours plus à l’ouest nous traverserons le plateau de Dieng, aussi appelé l’abri des dieux, avant d’atteindre la station balnéaire de Pangandaran.
Les derniers jours se passeront paisiblement à Jakarta, d’où nous quitterons le continent asiatique pour gagner l’idyllique Océanie.

Cinquième étape : 4 jours à SYDNEY

Sixième étape: 10 jours en POLYNESIE FRANCAISE
Le but de cette étape est simple : profiter du soleil, de la mer turquoise et des plages de sable fin en essayant de ne pas se ruiner. En effet, ayant quitté l’Asie bon marché, notre budget risque désormais de souffrir… Pas d’hôtel de luxe, mais plutôt un p’tit bungalow rudimentaire et sympa au bord de l’eau, ça devrait être possible, non ? Bibi retrouvera les joies de la chasse sous marine et je profiterai du calme ambiant pour me mettre doucement à l’espagnol, histoire de ne pas être complètement déboussolé en arrivant en Amérique Latine.

Septième étape: LE REVE ABSOLU, 5 jours sur L‘ILE de PÂQUES
Au programme : tour de l’île à vélo (ou scooter?), interminables séances de photos en compagnie des Moai et extraordinaires coucher de soleil, lever de soleil, coucher de soleil, lever de soleil……

Huitième étape: 4 mois en AMERIQUE DU SUD (CHILI, BOLIVIE, PEROU, BRESIL et ARGENTINE)
Aucune contrainte pour cette dernière grosse étape. Nous disposons d’exactement 4 mois pour parcourir le continent, et avons déjà une assez bonne idée de nos principales destinations, mais l’itinéraire final reste à déterminer. A priori la Bolivie et l’Argentine devraient représenter les 2 principaux ‘morceaux’ du périple, avec quelques petites incursions au Chili, au Pérou et au Brésil.
En gros, cela devrait donner au final quelque chose qui ressemble à ça:
- Chili: Santiago, Valparaiso, Désert d’Atacama, volcan Licancabur et Vallée de la lune
- Bolivie: Uyuni, Potosi, Sucre, Oruro, La Paz, Lac Titicaca
- Pérou: Arequipa, Puno, Cuzco, Machu Picchu
- Bolivie: Rurrenabaque, et le bassin amazonien
- Brésil: le Pantanal, Iguaçu
- Argentine: Buenos Aires, Ushuaïa, El Calafate et le parc des galciers, Trek au Fitz Roy
- Chili: Parc Torres del Paine