tour du monde « Rev’olution

Archive pour le mot-clef ‘tour du monde’

Merveilleuse Baie d’Ha Long

Dimanche 7 juin 2009

15- 18/05/2009

Départ de bon matin pour le port d’Haïphong où nous prenons un bateau ‘lent’ (par opposition avec le speedboat qui effectue également la traversée). Cette embarcation est surtout utilisée par les iliens qui transportent toute sorte de choses ; nous voyageons ainsi au milieu des installations sanitaires qui viendront compléter la salle de bain flambant neuve d’une habitante de Cat Hai. La traversée dure environ 3 heures et est très agréable surtout lorsqu’on arrive à proximité des côtes de Cat Ba. Nous avons beaucoup de chance car le temps est magnifique, espérons que ça dure !

imgp8835

A bord nous rencontrons un couple de Français qui nous conseille un endroit sympa style ‘petit bungalow sur la plage’, pas cher : juste ce qu’il nous faut ! A peine débarqués nous nous mettons à la recherche de ce paradis sur terre. Le taxi nous dépose devant un complexe 5 étoiles avec spa, trois piscines, plusieurs restaurants et la reconstitution d’un bateau en plein milieu du jardin…euh, c’est-à-dire que…En fait un petit chemin sur la gauche descend vers la plage, et là nous trouvons quelques paillottes et transats posés sur le sable. Les bungalows sont minuscules (dimensions du lit, pas un centimètre de plus) mais après tout on est là pour la plage, et le soleil est toujours au rendez-vous donc tout est parfait.

Et c’est parti pour deux jours de farniente, baignade dans une eau à 25°, dans une petite crique avec vue sur des îlots granitiques de toute beauté. Dieu que la vie est dure !!!

Bibi, en parfait G.O nous abandonne une petite heure pour se rendre au centre ville et organiser le clou de cette excursion : une croisière dans la baie d’Ha Long. Nous partons le lendemain matin pour 24 heures de balade au fil de l’eau dans un des plus beaux sites du monde, et pour fêter cela nous nous offrons un tour en barque dans le surprenant village flottant du port de Cat Ba suivi d’un bon dîner sur une terrasse de la ‘croisette’.

taxi-a-cat-ba

village-flottant

Notre bateau présente tout ce qu’il faut pour passer une excellente journée en mer : des masques et tubas, deux kayaks, un bon matelas sur le pont supérieur, et un duo capitaine/matelot – cuisiniers aux petits soins. Il nous faut moins d’une heure pour nous retrouver dans un paysage qui semble sorti de notre imagination ; des dizaines de formations rocheuses aux contours des plus accidentés parsèment l’horizon. Certaines ont été creusées à la base par le va et vient de l’eau ; nous jetons les kayaks à l’eau et partons à la découverte des grottes. Un peu plus tard, le bateau appareille dans LA baie d’Ha Long, presque déserte, où nous profitons d’une toute petite plage et de l’eau cristalline pendant que nos chefs nous préparent un succulent déjeuner (des rouleaux de printemps, une soupe à la crevette, du poisson grillé avec du riz et des légumes…un vrai régal). L’après midi nous continuons à voguer à travers les pics granitiques.

imgp8645

Le saviez-vous ? Ha Long signifie ‘là où le dragon plonge dans la mer’. La légende veut en effet que la baie ait été créée par un dragon. Ce dernier vivait dans les montagnes mais décida un jour de descendre vers la côte. Tout au long de son vol le balancement de sa queue creusait les vallées. Il disparut finalement dans les eaux, mais le sommet de ses épines dorsales demeura émergé.

imgp8845

En fin d’après midi notre bateau nous dépose sur un village flottant perdu au milieu des formations rocheuses. C’est là que nous allons passer la nuit. Il s’agit en fait d’une exploitation piscicole ; plusieurs petites baraques sont posées sur des planches en bois qui elles mêmes reposent sur des tonneaux en plastique et de gros morceaux de polystyrène. Tout autour des filets délimitent des bassins dans lesquels des centaines de gros poissons se reproduisent. Bibi et Emir en profitent pour s’essayer à la pêche. Ils obtiennent chacun plusieurs prises, mais les poissons leur échappent systématiquement avant d’être sortis de l’eau (il parait que c’est à cause du matériel qui était de mauvaise qualité).

apprentis-pecheurs

Nous constatons que tous les occupants de cette exploitation sont des hommes (la plupart sont très jeunes) et qu’ils sont en train de faire le plein de casiers de bières…une belle soirée se prépare ? en effet l’un d’eux nous explique qu’ils s’apprêtent à fêter les 20 ans d’un de leurs compagnons et que nous sommes invités à nous joindre à eux. C’est alors que commence une des soirées les plus surréalistes de notre vie. Alors que je prends ma douche Emir est invité à prendre un verre de vin blanc (du vin blanc ? au beau milieu de nulle part ? étrange….) . Il revient un quart d’heure plus tard, le visage pâle : il s’agissait en fait de vodka ‘locale’ et les joyeux pêcheurs lui en ont fait boire 7 verres cul-sec ! Vers 20h, une dizaine de jeunes arrivent en barque et se joignent à la fête, dont l’attraction principale est le karaoke. Après quelques morceaux anglais en notre honneur, nous attaquons le répertoire vietnamien qu’ils connaissent tous par cœur. Les cannettes de bières qui formaient une énorme pyramide au centre de la table commencent à joncher le sol. Le karaoke prend fin et laisse place à la musique. Par musique j’entends 5 ou 6 chansons techno vietnamiennes qui tournent en boucle et sur lesquelles les jeunes iliens se déchainent : 2 techniques de danse semblent dominer ici. Il y a ceux pour lesquels tout se passe dans les jambes (ça fait un peu gigue irlandaise, c’est très rigolo) et il y a ceux qui sont plutôt adeptes des rotations du bassin façon hoola hoop (j’adore !). Bref les chansons se succèdent et se répètent, tout le monde danse, y compris Bibi qu’un vieux pêcheur a pris en adoration et ne laisse pas une minute tranquille. Vers minuit, nous arrivons tout de même à nous éclipser et regagner nos chambres. La fête dure toute la nuit, inutile de dire que tout le monde dort encore lorsque nous partons le lendemain matin. Quelques poissons n’ont malheureusement pas survécu à la combinaison ‘secousses de la plate forme-vibrations de la sono-restes de canettes’…

imgp8982

Voilà, il est temps pour nous de rentrer à Cat Ba pour ensuite reprendre le chemin de la terre ferme, la tête encore pleine d’images plus incroyables les unes que les autres.

imgp8918

Pourquoi partir ?

Jeudi 12 février 2009

Pourquoi partir ?
Parce que c’est un de nos plus vieux rêve.
Parce qu’on a tous les deux la bougeotte.
Parce que les voyages et découvertes font partie de notre vie depuis de longues années et qu’on a encore beaucoup de choses à voir.
Parce que nous avons la chance de compter parmi nos amis très chers un couple de globetrotters dont les récits et les photos nous ont toujours inspirés; un grand merci à Xavier et Anna pour leurs conseils !

Pourquoi maintenant ?
Parce qu’on n’a plus 20 ans,
qu’on n’a ni maison, ni enfant,
et qu’on ne le ferait plus de la même façon dans 5 ou 10 ans,
bref, c’est maintenant ou jamais.

Pourquoi l’Asie et l’Amérique Latine ?
Parce qu’après plus de 6 années passées à sillonner le continent africain, on s’est dit qu’il était peut être temps d’aller voir ce qui se passe ailleurs.

Pourquoi 10 mois ?
Parce que moins, c’est trop court, et plus, c’est trop cher.

Introduction : Des rêves

Mercredi 11 février 2009

Des rêves, tout le monde en a; la plupart sont condamnés à demeurer à l’état de chimères, tandis que d’autres peuvent être amenés à se réaliser.
Je m’estime pour ma part excessivement chanceuse, car si je fais le bilan des trente dernières années je me rends compte que j’ai vécu bon nombre de mes rêves (j’avoue que je suis tout de même généralement restée dans le domaine du réalisable; il n’était aucunement question d’épouser un riche, jeune et beau prince ou de devenir Miss Univers). J’ai ainsi pu consacrer une bonne partie de ma jeunesse à des activités extra scolaires qui me passionnaient (danse et théâtre); j’ai été l’heureuse propriétaire d’un scooter puis d’une moto (à chaque âge ses rêves !); j’ai vécu le rêve américain sous toute ses formes (études dans une prestigieuse université, road trip à travers tout le pays, american standard of living pendant plusieurs années…); et je vis un de mes plus beaux songes depuis maintenant presque 6 années, à travailler sur ce merveilleux continent qu’est l’Afrique.

Certains pourraient penser qu’à force de vivre ses rêves on finit par en épuiser la réserve, ou on vient à manquer d’inspiration. Que nenni ! La preuve avec ce mail que je vous envoie afin de vous informer que je m’apprête à expérimenter un nouveau rêve en 2009. Je vais en effet partir à la découverte de notre planète pendant 10 mois. Un petit tour du monde qui me permettra d’explorer des régions que je ne connais jusqu’à présent qu’à travers des livres ou des films. Je crois que l’envie de faire un tel voyage existait depuis longtemps, sans avoir vraiment trouvé le bon moment pour ‘bourgeonner’; elle a été momentanément détrônée par des rêves immobiliers mais ces derniers ne s’étant pas (encore) concrétisés, c’est tout naturellement qu’elle a repris le devant de la scène pour finalement prospérer. Tous les ingrédients sont désormais rassemblés pour que ce rêve devienne réalité. J’ai en effet trouvé LE compagnon de voyage idéal (aucun doute là-dessus, nous avons même déjà testé sans encombre la promiscuité extrême 24/24 lors de notre séjour à Madagascar), et mon compte bancaire a atteint un niveau suffisamment confortable pour que je puisse me lancer dans cette grande aventure.

Alors voilà, j’espère que ce message est le premier d’une longue série. J’ai en effet la ferme intention de partager avec vous un maximum de ces 305 jours autour du monde, et également ses étapes préliminaires. Pour l’heure nous en sommes encore aux préparatifs, mais je peux déjà vous dire que le départ est prévu depuis mon alsace natale pour le 14 février 2009, et le retour devrait se faire autour du 15 décembre de la même année. Entre temps nos pérégrinations devraient nous transporter d’Est en Ouest à travers l’Asie du Sud Est, le Pacifique et l’Amérique Latine. Plus précisément notre itinéraire se compose comme suit:
Inde du Nord – Népal – Tibet – Thaïlande – Laos – Vietnam – Cambodge – Indonésie – Australie (seulement quelques jours à Sydney) – Polynésie Française – Chili (en commençant par la mythique Île de Pâques) – Bolivie – Pérou – Brésil – Argentine.

Si l’une de ces destinations vous tentent, sachez que nous serions ravis de vous y retrouver !